Comment devenir sommelier

Devenir sommelier est le rêve de nombreux jeunes aujourd’hui, mais ils ne connaissent pas toujours les filières à suivre pour exercer cette profession. Nous allons donc parler du métier de sommelier et des études qui conduisent à cette profession.

Pour devenir ou être un bon sommelier, il faut avoir un bon palais, avoir cette capacité à analyser les saveurs, donc le goût des vins et des mets mais il faut également et surtout avoir un odorat subtil. Il faut être passionné par le vin et savoir faire transmettre ou partager sa passion.

La formation pour devenir sommelier :
Pour devenir sommelier, il est possible de s’orienter vers plusieurs formations :

  • le CAP restaurant ou services hôteliers (en 2 ans)
  • le BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie (en 2 ans)
  • le bac technologique hôtellerie
  • le bac pro restauration avec une mention complémentaire (MC) sommellerie

sommelierLe BP (brevet professionnel) sommelier permet de devenir assistant sommelier, sommelier ou chef sommelier dans les restaurants gastronomiques. On peut y accéder après obtention d’un CAP ou d’un BEP du secteur. Il se prépare sur deux ans, soit en apprentissage, soit en formation continue.

Le sommelier est responsable de sa cave depuis la sélection des vins proposés sur la carte, des commandes chez les viticulteurs (dégustations), du contrôle des livraisons et du stock. Il a également en charge non seulement le service du vin, mais également des eaux minérales, des apéritifs, des digestifs.

Au service des clients, le sommelier doit être à leur écoute et répondre au mieux à leurs souhaits. Il doit pouvoir les orienter de manière à avoir un accord parfait entre les vins et le mets dégustés afin qu’ils gardent un excellent souvenir de leur repas. Pour pouvoir s’adapter aux nouvelles tendances culinaires et à l’arrivée sur le marché de nouveaux vins étrangers, le sommelier doit toujours rester avide de connaissances et de nouvelles découvertes tout au long de sa carrière.